Les Puces de Saint-Ouen en mode branché !

Le Marché aux Puces de Saint-Ouen attire 5 millions de visiteurs par an représentant le 4ème site touristique de France. Loin des clichés de chineurs/amateurs de brocante et d’antiquités, les Puces de Saint-Ouen sont en train de devenir tendance !

Puces de Saint Ouen

Le Village Vintage initié par Habitat 1964 à droite, accueille
le concept-store L’Eclaireur, le White, Mademoiselle Steinitz,
le Café Kluger, La Galerie Glam

Situées au Nord-Ouest de Paris, les Puces de Saint-Ouen sont composées de 14 marchés sur une superficie de 7 hectares, couvrant toutes les époques. Fondées en 1885, elles pouvaient être perçues jusque-là, comme une planète à part. Certes, leur charme intemporel a fait le bonheur de nombreux cinéastes à l’instar de Woody Allen dans Midnight in Paris, mais elles séduisaient surtout les amateurs de pièces anciennes et les touristes. Depuis quelques temps, on assiste à un virage spectaculaire.

Puces de Saint Ouen 2

 Le Marché Dauphine, l’un des plus grands des Puces de Saint-Ouen,
avec un Carré des libraires, des photos, des disquaires et des expositions.

Plusieurs raisons expliquent cet engouement. Le lancement il y a deux ans du restaurant Ma Cocotte designé par Philippe Starck, a entraîné une série de trendsetters parisiens à franchir le périphérique ! Une adresse qui ne désemplit pas et qui s’est imposée comme l’un des lieux où il faut être vu ! Le rachat de deux marchés-phares Paul Bert et Serpette par Jean-Cyrille Boutmy – PDG de Studyrama- a traduit une volonté de transformer et de moderniser les lieux.

Puces de Saint Ouen 3

 Vintagez-vous, une adresse fun avec des pièces
des années 1950/1970.

Les spots chic et tendance attirent de nouveaux visiteurs. Habitat 1964 a spectaculairement investi les ateliers Steinitz – du nom d’un antiquaire célèbre – avec une offre de pièces collector récupérées. Dans cette cour située au 77 rue des Rosiers, le Village Vintage accueille également le concept-store pointu L’Eclaireur, le Café Kluger où l’on peut savourer les tartes de Catherine Kluger – une ancienne avocate devenue pâtissière !- dans un cadre avec vue sur un potager. Dernière adresse en vue, Le White, un concept-store avant-gardiste où tous les produits sont blancs !

Ma Cocotte TerrasseLa terrasse du restaurant Ma Cocotte,
designé par Philippe Starck. ©Ma Cocotte

Au-delà de cette série de nouveautés, une balade aux Puces de Saint-Ouen est une expérience unique. Une fois la sortie du métro franchie, il faut passer au-delà des vendeurs à la sauvette et des Puces de Clignancourt avec lesquelles on les confond parfois. C’est après avoir traversé le périphérique que l’on pénètre dans cette mini-ville dont certaines allées rappellent les villages du Sud de la France… Il faut plusieurs jours pour couvrir l’ensemble du Marché qui est ouvert uniquement le week-end et le lundi… L’occasion d’y retourner fréquemment pour une escapade à quelques minutes de Paris !

Les Puces de Saint-Ouen
(Métro Porte de Clignancourt)
Ouverture le samedi de 9h à 18h
le dimanche de 10 à 18h
et le lundi de 10h à 17h

Le Village Vintage
avec Habitat 1964, l’Eclaireur, Le White, Café Kluger…
77-81 rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Ma Cocotte (à l’intérieur Marché Paul-Bert Serpette)
Ouvert tous les jours
106, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Vintagez-vous
26 rue Paul Bert
93400 Saint-Ouen

Publicités

Une réflexion sur “Les Puces de Saint-Ouen en mode branché !

  1. Pingback: Les Puces de Saint-Ouen en mode branché ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s