Nick Brandt, du Roi de la Pop au Roi-Lion !

A. Galerie consacre une nouvelle exposition à Nick Brandt, cet ex-réalisateur des clips de Michael Jackson devenu l’un des plus grands photographes animaliers ! Un talent qu’il met également au service de la sauvegarde des animaux.

Nick Brandt Lion before Storm Sitting Profile (2)

Lion Before Storm II, Sitting Profile (Lion avant la tempête, assis de profil)
© Nick Brandt

Né en 1966 à Londres, Nick Brandt étudie la peinture et le cinéma au célèbre Central Saint Martins College of Arts and Design. Il s’installe aux Etats-Unis en 1992 et réalise des clips pour plusieurs artistes, Jewel, Moby et surtout pour Michael Jackson (Stranger in Moscow, Cry). Sa vie bascule trois ans plus tard, lorsqu’il se rend en Tanzanie pour le clip de la chanson « Earth Song« ; un choc visuel et émotionnel !

Nick Brandt Lions Head-to-Head

Lions Head-to-Head (Tête-à-tête) © Nick Brandt

Il décide alors de se dédier exclusivement à la photographie et aux animaux de l’Afrique de l’Est en vue d’immortaliser les espèces menacées. Des plateaux de tournage aux plaines sauvages, il passe des heures à attendre la photo idyllique, à quelques mètres des grands fauves. N’utilisant jamais de grand objectif pour capter le sujet dans son environnement, les animaux semblent presque prendre la pose en studio…

Nick Brandt Zebras turning Heads

Zebras turning Heads (Zèbres tournant la tête) © Nick Brandt

Un résultat féérique qui enchante très vite les plus grandes galeries à Londres, Berlin, New-York, Tokyo, Melbourne ou San Francisco et également des musées à l’instar du Fotografiska Museum de Stockholm où il a séduit plus de 140 000 visiteurs.

Nick Brandt Giraffe Fan

Giraffe Fan (Un éventail de girafes) – © Nick Brandt

Nick Brandt envisage son oeuvre comme un témoignage sur la vie naturelle qui subit de plus en plus de ravages. Il a d’ailleurs créé la Big Life Foundation en 2010 pour défendre les animaux sauvages, victimes notamment des braconniers. Il ne se considère pas comme un photographe de la nature pour autant. Son style très esthétique se rapproche davantage des codes de l’art que du documentaire; une ode magnifiée à l’Afrique et à ses animaux !

Nick Brandt – Across the Ravaged Land – Jusqu’au 8 janvier 2014
A. Galerie – 4, Rue Léonce Raynaud, 75116 Paris (Métro Alma-Marceau)
http://a-galerie.fr/

Nick Brandt :
http://www.nickbrandt.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s