Des espaces de travail design et étonnants !

Finis les bureaux confinés et monocordes ! Place aux espaces inspirés de l’art contemporain, et signés par les designers les plus hype !

Des cadres propices à la création

Pons et Huot : un espace de travail onirique, Place de Stalingrad,
dans un ancien atelier doté d’une verrière à charpente type Eiffel.

Espaces green ou futuriste, design ou arty… les professions créatives optent pour des décors de travail qui vont mettre en scène leur activité et feront partie intégrante de leur communication. Sièges de marque de mode, magazines tendance, bureaux d’architecte… s’affichent en mode trendy!

C’est le cas également des agences de publicité dont l’espace va illustrer un sens de l’inspiration et un esprit visionnaire. L’agence JWT a souhaité relooker ses bureaux en « station végétale digitale » qui correspond à sa nouvelle offre. Elle a fait appel au designer français Matthieu Lehanneur qui, en collaboration avec l’architecte Ana Moussinet, a conçu un projet éco-futuriste.

Le bar métérorite de l’agence JWT . © Véronique Huyghes

La projection avant-gardiste semble cependant l’emporter sur le côté green, même si des dépollueurs d’airs baptisés Andrea – du nom du fils du designer – oxygéneront les neurones des créatifs. Ce qui frappe est assurément le bar météorite qui accueille les visiteurs dans le Hall sans oublier le détail bio le plus ultra : un poulailler au milieu de l’agence !

Le siège de Pons et Huot – spécialisés dans l’assainissement des eaux et pompes à incendie – est plus verdoyant et s’inscrit dans le registre des bureaux paysagers… Signés par l’architecte Christian Pottgiesser, l’ambiance se veut zen; île flottante dont la terre serait un bureau parqueté et où les employés travaillent sous des bulles en plexiglas, sorte de gouttes d’eau amplifiées, tout en se reposant à l’ombre de 7 ficus géants…une vision inédite !

Ambiance fun pour être au top !

Le siège parisien de Google : un hôtel particulier de 10 000 mètres carrés,
rue de Londres, transformé en Googleplex avec une 2CV en déco pour
la French Touch.

La démarche des réussites de la nouvelle économie apparaît  plus sociologique… La rupture avec les codes  traditionnels est évidente… Esprit ludique, casual wear, cocooning du salarié, décor moderne et coloré… Un cadre qui favorise assurément la performance.

Ainsi, au siège californien de Google à Mountain View, les employés circulent en trottinette, jouent au ping-pong ou font des pauses au Bar à Corn-Flakes. Les programmeurs souvent confinés derrière un ordinateur, sortent de l’étiquette « No-Life » pour s’aventurer dans un lieu de sociabilité. Pas étonnant que Google se classe en tête du Top 10 des entreprises idéales, selon les étudiants.

Show-room permanent, le cadre est devenu un critère d’évaluation de l’attractivité d’une entreprise; il répond à une attente de la nouvelle génération qui souhaite mixer job et ambiance fun.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s