Yayoi Kusuma, des petits pois à la folie !

« Ma vie est un petit pois perdu parmi des milliers de petits pois… », a déclaré Yayoi Kusuma en 1960 dans son Manifeste de l’Oblitération. Le Centre Pompidou consacre une rétrospective à cette artiste Japonaise atypique… Au-delà de ses délires hallucinatoires, son oeuvre dégage une ambiance psychédélique et gaie !

L’obsession des petits pois

« Pumpkin » Sculpture de Yayoi Kusuma, 1994, sur Ile de Naoshima au Japon

Au départ, il y a un souvenir d’enfance… elle voit les fleurs rouges de la nappe familiale se démultiplier sur les murs, sur le plafond, sur le sol, sur elle-même… On retrouve ces obsessions dans ses installations où des miroirs reflètent des motifs à l’infini, comme si l’on se retrouvait à l’intérieur de son cerveau. Dans ces points, on peut voir des petits pois mais aussi des trous. L’oeuvre « Self-Obliteration » reflète bien l’état d’esprit de l’artiste qui se sent mutilée, auto-anéantie.

Victime d’hallucinations, elle a demandé elle-même à se faire interner en 1977, à son retour au Japon suite à des drames familiaux – la perte de son ami puis celle de son père –  tout en s’aménageant un atelier à proximité de la clinique où elle travaille quotidiennement…  Exprime-t-elle la douleur des bombardements d’Hiroshima ou de Nagasaki qui l’ont marquée ? Elle ne le dit pas clairement mais certaines installations et tableaux peuvent faire penser à des champignons hallucinogènes et à un exorcisme sans fin.

Une artiste libre

Dots Obsession par Yayoi Kusuma, 1998 –  Salle des reflets infinis.
Une installation où le visiteur peut se promener et pousser les ballons, comme s’il se trouvait à l’intérieur du cerveau de l’artiste.

Cette exposition relativement courte, située dans la Galerie Sud du Centre Pompidou – et non au 6ème étage comme pour la plupart des grandes expositions – regroupe 150 oeuvres réalisées entre 1949 et 2011. Ce qui frappe, outre les petits pois qui habillent l’espace, c’est un grand sentiment de liberté. Féministe, elle n’a eu de cesse de s’exprimer sur tous les supports. Durant son expérience new-yorkaise dans les années 60, elle découvre l’Action Painting et les happenings dans la rue… Elle influença plusieurs artistes de la scène contemporaine à l’instar d’Andy Warhol ou de Mike Kelley.

The Moment of Regeneration, 2004, Sculpture par Yayoi Kusuma

Née en 1929, Yayoi Kusuma est une icône au Japon qu’elle représente en 1993 à la Biennale de Venise. Elle est aussi connue pour une célèbre sculpture « Pumpkin » (Potiron), réalisée en 1994 et qui se trouve sur l’île de Naoshima, un concept unique de terre totalement dédiée à l’art contemporain.

Véritable légende internationale, ses oeuvres s’affichent à la National Gallery of Art de Washington ou au MOMA de New York. De nombreuses marques l’ont sollicitée pour leur publicité au Japon à l’instar d’Audi pour les 100 ans de la marque ou de  KDDI, pour lequel elle a désigné une édition limitée de téléphones portables, recouverts de petits pois.

Pub pour les 100 ans de la marque Audi – 2009

Yayoi Kusuma a souhaité proposer des expositions itinérantes dont la composition varie selon les lieux; après le Musée National Reina Sofia à Madrid et avant la Tate Modern à Londres, celle de Paris est unique.  Les installations « Dots Obsessions » ou « The Moment of Regeneration » y sont présentées en exclusivité.

C’est l’occasion de découvrir cette oeuvre mélange de culture pop et d’art psychédélique qui offre un espace enchanteur où sont suspendus les rêves et des possibilités infinies…

Yayoi Kusuma– Jusqu’au 9 janvier 2012
Tous les jours sauf mardi de 11 à 21h
Centre Pompidou – 75004 Paris (Métro Les Halles ou Hôtel de Ville)
http://www.centrepompidou.fr/

Site de Yayoi Kusuma :
http://www.yayoi-kusama.jp/

Publicités

2 réflexions sur “Yayoi Kusuma, des petits pois à la folie !

  1. Pingback: Darcel Disappoints, portraits fun pour Colette ! « A Lady in the City

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s