Mange, Prie, Aime…Un guide de voyages !

A première vue, on pourrait penser qu’il s’agit d’une quête de soi ou d’un mode d’emploi pour changer de vie… Mais plus qu’un voyage intérieur, le film est une parfaite promotion touristique des pays que l’héroïne traverse…

Manger en Italie, Prier en Inde, Aimer en Indonésie

Le film est adapté d’un best-seller – 8 millions d’exemplaires vendus dans le monde – d’Elizabeth Gilbert, le témoignage authentique d’une femme arrivée à la trentaine qui ne se retrouve pas dans sa vie. L’auteur préfère ne pas s’étendre sur les raisons qui l’amènent à divorcer et à prendre une année sabbatique. Un désir impérieux la pousse vers un voyage initiatique pour retrouver son moi « I » en anglais dans 3 pays qui commencent par la lettre I, justement !

L’Affiche de « Mange, Prie, Aime » à Cannes sur la Croisette.
En haut, Julia Roberts en train de manger un gelato à Rome.

Dolce Vita en Italie

Le séjour italien est une ode au plaisir et au dolce farniente; Elizabeth Gilbert, incarnée par Julia Roberts, veut y retrouver le goût de vivre… Le plaisir d’apprendre l’italien, une langue dont la musicalité est une invitation permanente au bonheur. Des balades qui la mènent au Campo dei Fiori, à la Piazza Navona, Via Condotti – célèbre pour ses boutiques de luxe – , dans les Jardins du Palais Borghese ou au Mausolée de l’Empereur Auguste, un monument moins fréquenté mais où l’héroïne ressent une sensation d’apaisement.

Une dégustation des mets les plus succulents vous donnera qu’une envie, vous précipiter en sortant au restaurant italien le plus proche ! Au menu du séjour romain, des spaghetti cacio e pepe (des pâtes au fromage et au poivre) ou alle vongole (aux palourdes), des artichauts, des beignets de fleurs de courgettes farcis au fromage, des rouleaux de carpaccio fourrés à la mousse de noisette, des lampascione au vinaigre (bulbes de jacinthe sauvage)… Sans oublier les glaces, les gelati que Julia Roberts déguste du matin au soir chez Il Gelato di San Crispino, via della Panetteria, non loin de la Fontaine de Trevi… Et pour couronner le tout,  une excursion improvisée à Naples pour y savourer la meilleure pizza de sa vie, qu’elle choisit double mozarella, à L’Antica Pizzeria Da Michele, l’une des plus réputées d’Italie.

© Sony Pictures

Des tours à Rome proposent de suivre les traces de Julia Roberts, par exemple le « Eat Pray Love Tour » par  Nancy Aiello Tours, et surtout de prendre des cours de cuisine avec des recettes tirées du film !

Méditation en Inde

La partie indienne consacrée à la méditation – plutôt qu’à la prière – dans un ashram, se prête moins aux cartes postales mais l’héroïne y trouve les ressources pour vaincre ses peurs intérieures. Cependant, aucun prosélytisme religieux dans cette démarche, ni de volonté de mettre un dogme en avant… Il s’agit surtout de trouver un sens à sa vie ou de se révéler à elle-même… A noter une scène merveilleuse où l’héroïne rencontre un éléphant et comprend enfin le sens du dessin donné par le voyant-guérisseur rencontré à Bali deux ans plus tôt, lorsqu’elle était venue y faire un reportage.

© Sony Pictures

Bali ou la recherche de l’équilibre

Quant à Bali en Indonésie, la ville d’Ubud, capitale royale de l’île, séduira le spectateur; son marché, ses rizières en terrasses et ses logements balinais au charme indéniable… Mais aussi sa philosophie, le point d’équilibre et la sérénité que doit trouver chaque individu pour vivre en harmonie. Pas étonnant que Wayan, la guérisseuse du film ou Ketut Liyer, le voyant-sorcier soient sursollicités par les touristes !
De nombreux voyagistes proposent des packages sur les traces de Mange, Prie, Aime. La chaîne hôtelière Four Seasons a concocté une formule Bali, Pray, Love avec la consultation d’un guérisseur, la lecture des lignes de la main, un massage balinais, des cours de cuisine aux épices aphrodisiaques.

Javier Bardem et Julia Roberts se promènent dans les allées du marché d’Ubud
© Sony Pictures

L’hôtel Ubud Hanging Gardens suggère un dîner balinais dans un temple hindou, une bénédiction dans un temple et un séjour dans une villa avec piscine privée.

Quant au film en lui-même, des longueurs ainsi qu’un programme philosophique à la carte peuvent dérouter… Cependant la beauté des lieux traversés, des répliques parfois pleines d’humour ainsi qu’une Julia Roberts rayonnante, vous donneront envie de prendre votre billet d’avion ! La lecture du livre, plus riche en contenu, informations culturelles et plus en nuances, complétera agréablement le voyage…

Site du film :
http://www.mangeprieaime.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s